Une œuvre partiellement autodétruite de Banksy, « La Fille au Ballon », s’envole pour le montant record de 21,8 millions d’euros


La toile, rebaptisée « L’Amour est dans la poubelle », dépasse largement le précédent record atteint par une œuvre de l’artiste britannique.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Trois ans après avoir fait sensation en s’autodétruisant partiellement, La Fille au Ballon de Banksy a été vendue pour près de 18,6 millions de livres (21,8 millions d’euros) aux enchères à Londres, jeudi 14 octobre. « Je ne peux pas vous dire à quel point je suis terrifié à l’idée d’abattre ce marteau », a lancé le commissaire-priseur de Sotheby’s, sous les rires de l’assistance, avant d’adjuger l’œuvre rebaptisée L’Amour est dans la poubelle à un collectionneur privé d’Asie.

La dernière apparition de l’oeuvre, en octobre 2018, avait en effet avait suscité la stupéfaction dans le monde entier. A peine le coup de marteau avait-il retenti qu’un broyeur dissimulé dans le cadre avait réduit en lambeaux la moitié inférieure de la toile, qui représente une petite fille lâchant un ballon rouge en forme de coeur. Seul le ballon sur fond blanc était resté intact. Avec cette action retentissante, qui avait provoqué un véritable séisme dans le milieu de l’art, Banksy avait pour ambition de dénoncer la « marchandisation » de l’art.

L’Amour est dans la poubelle dépasse largement le précédent record atteint par une œuvre de l’artiste britannique. En mars dernier, Game Changer, une toile mettant à l’honneur les soignants en période de pandémie de Covid-19, avait été vendue pour 19,5 millions d’euros au profit du service public de santé britannique.



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: array_filter() expects parameter 1 to be array, string given in /home/customer/www/coronafranceinfos.com/public_html/wp-content/plugins/covid19/covid19.php on line 289