une grande campagne de vaccination contre le Covid-19 débute à Moscou — RT en français



Une campagne de vaccination de masse vient d’être lancée dans la capitale russe, avec des milliers de personnes inscrites pour recevoir l’injection contre le Covid-19. Les travailleurs particulièrement exposés au virus seront vaccinés en priorité.

Une grande campagne de vaccination contre le Covid-19 a débuté le 5 décembre à Moscou. Les volontaires doivent s’inscrire en ligne avant de recevoir la première dose du vaccin Spoutnik V dans l’une des 70 cliniques de la ville. 

Le vaccin se compose de deux injections séparées, la deuxième dose devant être administrée 21 jours après la première. L’ensemble de la procédure – qui comprend le temps nécessaire pour refroidir le médicament après l’avoir retiré du congélateur – prendrait moins d’une heure.

Les injections sont administrées aux personnes âgées de 18 à 60 ans qui n’ont pas de problèmes de santé chroniques. En revanche, les femmes enceintes, les mères qui allaitent, et les personnes ayant lors des deux dernières semaines contracté des infections respiratoires (telles que la grippe ou le rhume) ne sont pas autorisés à se faire vacciner.

Le haut responsable de la santé Alexeï Kuznetsov a annoncé que le prix commercial maximal de Spoutnik V serait de 1 942 roubles (environ 22 euros) pour les deux injections, mais la vaccination est gratuite pour les citoyens russes.

Priorité aux travailleurs «en première ligne» face au Covid-19

Le 4 décembre, le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a écrit sur son blog que 5 000 personnes s’étaient inscrites pour se faire vacciner cinq heures après le lancement de l’inscription en ligne. Il a précisé qu’il s’agissait en grande partie de médecins, de soignants et d’enseignants, qui «risquaient le plus pour leur santé et leur vie».

Le président Vladimir Poutine a autorisé le lancement d’une campagne de vaccination à grande échelle le 2 décembre, et le vice-premier ministre Tatyana Golikova a déclaré que toutes les régions russes lanceront leurs campagnes de vaccination dès la semaine prochaine. Pendant ce temps, certains groupes de médecins et d’infirmières avaient déjà reçu le vaccin, la priorité étant donnée aux travailleurs qui sont en première ligne contre le Covid-19. La vaccination a également commencé dans certaines unités de l’armée.

Un autre vaccin de fabrication russe, l’EpiVacCorona, devrait être également disponible pour une large diffusion le 10 décembre selon son développeur, le Vector Institute.



Source RT France

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *