un record de 23 rendez-vous, le Grand Prix de France le 24 juillet, Miami… Les moments clés du calendrier 2022



La saison en cours n’a pas encore livré son verdict, mais les projecteurs sont déjà braqués sur l’édition à venir, dont le calendrier a été dévoilé vendredi 15 octobre. Une saison 2022 record, puisque 23 Grands Prix la composeront, contre 22 en 2021. C’est du jamais vu en F1. Déjà annoncée, la nouvelle étape de Miami est bien au programme au mois de mai. Voici les moments clés de la saison.

20 mars, le premier Grand Prix à Bahreïn

Parce qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, le 20 mars marquera le retour du printemps mais aussi, et surtout, de la Formule 1. Comme cette année, le coup d’envoi de la saison sera donné à Bahreïn. Le circuit du Golfe persique s’impose  comme premier rendez-vous du calendrier, et pourrait le rester à plus long terme.

Le week-end suivant; les pilotes resteront dans la Péninsule arabique, pour le Grand Prix d’Arabie Saoudite. Une nouveauté, car le circuit de Djeddah se tiendra pour la première fois… en décembre 2021, soit en avant-dernière position avant le bouquet final à Abou Dhabi. Une double-dose à quatre mois d’intervalle pour le public saoudien, donc.

8 mai, Miami découvre la Formule 1

L’affaire était dans les tuyaux, elle s’est définitivement confirmée vendredi : le Grand Prix de Miami se tiendra pour la première fois le 8 mai. Dix ans durant, la Floride accueillera sa propre course, même si le circuit doit encore être homologuée par la Fédération internationale de l’automobile (FIA). Une nouvelle qui va ravir le public américain, pourtant déjà gaté par le Grand Prix d’Austin (23 octobre). 

Les Etats-Unis ne sont pas les seuls doublement mis à l’honneur, puisque l’Italie récupère aussi deux parts d’un gâteau très convoité. Les circuits d’Emilie-Romagne et de Monza figurent en effet au programme en 2022.

24 juillet, la France au centre du monde

Le 24 juillet prochain, il y a fort à parier que votre canapé prenne le pas sur la serviette de plage. La traditionnelle étape du Castellet se tiendra en effet à cette date, dans une journée haute en couleurs pour le sport français. En plus du circuit Paul-Ricard, l’arrivée du Tour de France masculin et le départ du Tour de France Femmes sont aussi programmés ce même dimanche ! Au moins, on vous aura prévenu en amont.

Deux mois plus tôt, le paddock aura déjà foulé la terre azuréenne, lors du Grand Prix de Monaco (29 mai).

20 novembre, la der à Abou Dhabi

Comme il est de coutume depuis 2014, la saison se concluera aux Emirats arabes unis. Le circuit d’Abou Dhabi aura lieu le 20 novembre, la veille du match d’ouverture du Mondial de football au Qatar. Le « Grand Prix du soleil couchant » marquera la fin d’une saison longue, éprouvante et certainement remplie de suspense.

Japon, Singapour, l’Australie et le Canada de retour

Changement majeur par rapport à l’édition 2021, plusieurs circuits, qui n’avaient pas pu être maintenus en raison de la pandémie de Covid-19 – Canada (19 juin), Singapour (2 octobre), Australie (10 avril), Japon (9 octobre) – font leur retour.

Ils remplacent les Grands Prix du Portugal, de Styrie, de Turquie et du Qatar. Ce dernier fêtera sa première édition au mois de novembre prochain, mais ne figure pas au programme 2022, en raison de la Coupe du monde de football disputée dans le pays en novembre. Il reviendra ensuite dès 2023 pour dix ans. La Chine, déjà privée de course ces deux dernières années à cause de la pandémie, est toujours absente.





Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *