un assouplissement des mesures sanitaires envisagé à la mi-avril



À l’issue du Conseil des ministres du mercredi 3 mars, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a promis des jours meilleurs en fixant l’échéance de la mi-avril. Une réunion consacrée au protocole de réouverture des lieux publics a eu lieu à l’Elysée, concernant les restaurants, les cinémas, les salles de sport. 

Fixer une date pourrait-il permettre au gouvernement de mieux faire accepter de nouvelles mesures sanitaires ? « Le gouvernement est obligé de prendre en compte le moral des Français et une certaine lassitude. Ce soir, il cherche à envoyer un double message : donner des perspectives aux Français tout en leur demandant de tenir encore« , analyse la journaliste Anne Bourse en duplex depuis le palais de l’Elysée

Selon les épidémiologiques, un retour à la vie normale est-il crédible ? « On a vraiment du mal à y croire, répond le médecin et journaliste Damien Mascret sur le plateau du 19/20 de France 3. Quand on regarde ce qui se passe dans les hôpitaux et dans les services de réanimation, on s’aperçoit que depuis le mois de janvier, que la situation ne cesse de s’aggraver”. En effet, le nombre de personnes hospitalisées en réanimation est passé de 2 600 au début du mois de janvier à plus 3 600, début mars.

Le JT

Les autres sujets du JT



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *