toutes les séries (inédites ou cultes) à ne pas rater dans la nouvelle offre de Disney+



Après le succès de The Mandalorian ou de WandaVision, Disney frappe fort avec le lancement de son nouveau service Star ce mardi 23 février. Aux côtés de Pixar, National Geographic, Marvel, Star Wars et Disney, Star constitue un nouvel univers avec une ambition : conquérir un public plus adulte. Pas moins de 250 films, séries et documentaires viennent enrichir l’offre streaming de la firme aux grandes oreilles. 20th Century Studios, Touchstone, FX ou ABC, les productions proviennent des différents studios du groupe. Avec en exclusivité des contenus visibles uniquement sur Hulu, jusqu’alors inaccessible en France. Des « milliers d’heures de films et de séries » qui auront un prix : pour pouvoir regarder Star depuis Disney+, il faudra désormais payer 8,99 euros à la place de 6,99 par mois. 

Au programme : des films cultes (Titanic, Alien) mais aussi un large choix de séries. Star proposera in fine peu de nouveautés, la plateforme tablant sur la force de frappe des nombreux studios du groupe Disney, très riches en productions de grande qualité. Une formule qui aura très probablement un effet « madeleine de Proust » sur son public. Franceinfo vous dit tout sur les séries – anciennes ou nouvelles – à ne pas rater.

Pour son lancement, Star propose quelques séries disponibles à l’étranger sur d’autres plateformes telles que Hulu, mais exclusives en France.

« Love Victor », une teen-série intelligente sur l’homosexualité

Victor, nouvel élève au lycée Creekwood, navigue à vue dans les eaux troubles de l’adolescence. Entre problèmes à la maison et questionnements sur son orientation sexuelle, il trouve refuge auprès de Simon en espérant que ce dernier, qui a vécu les mêmes angoisses que lui auparavant, parviendra à l’aider. Disponible depuis le 19 juin sur Hulu, Love Victor est en fait la suite du film Love, Simon sorti en 2017.

« Solar Opposites », une série cosmique et cynique

Avec cette série d’animation pour adultes créée par Justin Roiland, le co-créateur de Rick et Morty, les fans des aventures du scientifique irresponsable et de son petit-fils seront ravis de retrouver un univers cosmique loufoque et un humour ultra cynique. Contraints de se réfugier sur Terre après la pulvérisation de leur planète par un astéroïde, quatre extraterrestres atterrissent dans un quartier pavillonnaire de l’Amérique où il ne se passe pas grand-chose… jusqu’à ce qu’ils arrivent. Diffusée depuis le 8 mai 2020 sur Hulu, la série est inédite en France.

« Big Sky », une série policière par le scénariste de « Big Little Lies »

Avec Big Sky, Star promet d’offrir à ses utilisateurs de la série policière de haut vol. Dans le Montana, un trio composé de détectives privés et d’une flic recherchent deux sœurs enlevées par un chauffeur routier. S’ensuit une course contre la montre à la pression grandissante quand les enquêteurs réalisent qu’il ne s’agit pas de la première disparition de jeunes femmes dans la région… Signée de la patte de David Edward Kelley, scénariste de l’excellente Big Little Lies, la série est servie par un très bon casting avec notamment Ryan Phillippe (Cruel Intentions), Katheryn Winnick (Vikings) et Kylie Bunbury (Game Night).

« Helstrom », une série Marvel inédite… démontée par la critique

Si Helstrom aurait pu être LA série Marvel ultra attendue de Star, il n’en est rien. Monstres, sang et événements effrayants, cette série au ton horrifique bien différent de ce qui se fait chez Marvel prend beaucoup de libertés avec les comics. Le synopsis : Daimon et Satana Helstrom, enfants aux pouvoirs surnaturels d’un serial killer et d’une femme possédée par un démon, enquêtent sur de mystérieuses affaires. Helstrom avait à la base été pensée pour former un univers partagé avec la série Ghost Rider, finalement abandonnée. Les critiques américaines décrivent un drame morne, terne, et il n’y aura pas de suite aux dix premiers épisodes. 

Star ne s’illustre pas par le nombre de ses nouveautés, mais bel et bien par la richesse de ses œuvres cultes plus ou moins anciennes. Vous pouvez dès à présent retrouver des comédies d’anthologie comme How I Met Your Mother, Modern Family ou New Girl. Vous pouvez également vous replonger dans le quotidien mouvementé des femmes de Desperate Housewives, dans l’ambiance sucrée de Glee ou au contraire vous délecter de l’humour noir d’American Dad.

Les fans d’action seront servis avec 24 Heures chrono et Alias. Couloirs blancs d’hôpital, scalpels et blouses blanches, les fans de l’univers médical auront le grand plaisir de retrouver la cultissime série Grey’s Anatomy, mais aussi Scrubs. Le genre policier sera également à l’honneur avec Bones. Côté drama, certains noms vous seront familiers comme Prison Break et Lost, mais aussi Lie to Me et Scandal. Enfin, il y aura du fantastique au programme avec la plus toute jeune série Buffy contre les vampires et les aventures plus récentes des X-Files. Bref, il y en a pour tous les goûts, et pour des heures de visionnage en perspective.

Et Star ne compte pas se reposer sur l’abondance des productions de ses studios. Plusieurs séries ont bel et bien déjà été annoncées, dont quatre françaises. Parmi elles, une série documentaire sur la légende marseillaise Soprano qui reviendra sur le parcours de l’artiste, des quartiers Nord de la cité phocéenne jusqu’à sa tournée des stades. En phase avec l’actualité, une mini-série est en cours de préparation sur l’affaire Malik Oussekine, jeune étudiant décédé en 1986 des suites de violences policières lors d’une manifestation. Enfin, deux autres séries françaises plus familiales ont été annoncées. Dans Parallèles, on suivra l’histoire de quatre adolescents propulsés dans d’autres dimensions. La comédie Week-end Family mettra quant à elle en scène une famille « super recomposée ». Les père, ses ex et ses filles se retrouvent tous les week-ends pour vivre de beaux moments. Enfin, des acquisitions bleu-blanc-rouge enrichiront aussi le catalogue, comme Fais pas ci, fais pas ça, Clem ou encore le très attendu Je te Promets. Avec déjà près de 95 millions d’inscrits, Disney pourrait bien, avec son nouveau bébé Star, rivaliser un peu plus avec Netflix.



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *