« Si des mesures de confinement strictes sont nécessaires, il faudra les prendre », dit le président du département du Nord


Jean-René Lecerf, président du département du Nord, se dit prêt à accepter des « mesures de confinement strictes, au moins le week-end », si elles permettaient de limiter la diffusion du coronavirus dans son département, très touché par l’épidémie.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

« Si des mesures de confinement strictes sont nécessaires, au moins le week-end, il faudra les prendre », a déclaré mardi 23 février sur franceinfo Jean-René Lecerf, président du département du Nord, alors que le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran se rendra à Dunkerque mercredi.

Par ailleurs, le Premier ministre Jean Castex « s’est entretenu » ce mardi matin avec le maire de Dunkerque au sujet de la situation sanitaire locale. Ils ont convenu, au regard de la forte dégradation des indicateurs sanitaires de ces dernières heures, « que des mesures supplémentaires de freinage de l’épidémie doivent être prises », indique Matignon à franceinfo.

« On est dans une période de vacances. Aujourd’hui, le nombre de personnes qui vont à Dunkerque, au Touquet, à Boulogne, à Calais, est tout à fait considérable, indique Jean-René Lecerf. Et il va de soi que si des mesures strictes ne sont pas prises en termes de confinement, même partiel, je m’attends à des chiffres beaucoup plus inquiétants encore à la fin des vacances ».



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *