recours de la région contre l’arrêté ordonnant la fermeture des restaurants — RT en français



Un recours a été déposé auprès du tribunal administratif de Marseille par le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier, contre l’arrêté préfectoral imposant la fermeture des bars et restaurants.

Le tribunal administratif de Marseille examinera le 29 septembre à 15 heures le recours déposé par le président LR de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier, contre l’arrêté préfectoral ordonnant la fermeture totale pour deux semaines des bars et restaurants à Aix-en-Provence et Marseille.

Cette mesure, annoncée le 23 septembre par le ministre de la Santé Olivier Véran, a été formalisée le 27 septembre par un arrêté du préfet des Bouches-du-Rhône invoquant la circulation «maximale» du Covid-19 à Aix-en-Provence et Marseille.

Une décision très critiquée

L’annonce gouvernementale avait provoqué un tollé dans la région, et soulevé la quasi-unanimité des élus à son encontre. Renaud Muselier a déposé dès le 27 septembre un recours collectif en référé-liberté «contre les mesures de fermeture totale des bars et restaurants d’Aix et Marseille». Selon un communiqué du conseil régional, le recours est aussi soutenu par vingt professionnels de la restauration, des représentants du monde économique et des institutions comme le département des Bouches-du-Rhône, la métropole Aix-Marseille-Provence et la ville d’Aix-en-Provence. Renaud Muselier a en revanche affirmé qu’il «n’appellerait jamais à la désobéissance civile».

Le 28 septembre, quelques restaurateurs ont bravé l’interdiction d’ouverture afin de protester contre les restrictions sanitaires imposées par le ministre de la Santé Olivier Véran. «Non à la fermeture [monsieur] Véran, [monsieur] Macron» pouvait-on lire sur l’ardoise d’un restaurant contestataire. 

Selon un point de situation diffusé par l’AP-HM (assistance publique des hôpitaux de Marseille), 177 patients positifs au Covid-19 étaient hospitalisés le 28 septembre dans ses hôpitaux, dont 50 en réanimation.





Source RT France

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *