Quand l’art s’invite dans un centre de vaccination contre le Covid-19


À Hirson dans l’Aisne, le centre de vaccination accueille les œuvres d’une quinzaine d’artistes locaux. Cette rencontre entre l’art et le milieu hospitalier a de quoi redonner le sourire. L’exposition est aussi une belle occasion de soutenir le monde de la culture en difficulté.

Article rédigé par


France Télévisions


Rédaction Culture


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

À Hirson, dans l’Aisne, les artistes ont retrouvé le plaisir d’accrocher leur toile afin de les montrer à nouveau au public. Et ce, dans un lieu pas banal… Installée au beau milieu d’un centre de vaccination, l’exposition de leurs dessins et peintures est une invitation au voyage. Une belle façon d’échapper à la morosité ambiante, d’oublier un temps les menaces de la maladie et d’offrir aux artistes un public.

Plus d’une quinzaine de peintres et autres coloristes participent à ce projet lancé par la municipalité. Dans ce centre, transformé en lieu d’exposition temporaire, les toiles colorées, aux univers éclectiques, donnent un peu de joie au personnel hospitalier comme aux patients venus se faire vacciner. La plupart des seniors, venus recevoir l’injection du précieux sérum, apprécient cette proposition, elle rend  le lieu plus accueillant et chaleureux.

C’est beau, on reçoit bien les gens, je trouve que c’est moins triste, ça fait pas hôpital.

Depuis des mois, l’ensemble des artistes souffrent particulièrement de la crise sanitaire. Finis concerts, expositions ou encore représentations. Un crève-cœur pour ces professionnels qui ont besoin du public, non seulement pour vivre, mais aussi pour donner à voir leur travail. 

C’est donc avec un plaisir non dissimulé que les 16 artistes de la région Hauts-de-France sélectionnés pour exposer, voient leurs œuvres à nouveau sous la lumière. Une exposition qui rencontre un franc succès. D’autres artistes qui souhaiteraient participer sont invités à rejoindre le mouvement. En coulisse, il serait même question d’une intervention orchestrée par des musiciens du conservatoire régional.



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *