« Pour l’instant, pas d’effet flagrant » dans les départements déjà concernés, selon le créateur du site Covid Tracker



« Pour l’instant, on ne voit pas d’effet flagrant du couvre-feu mis en place le 2 janvier. Le nombre de cas augmente un peu moins vite mais c’est un phénomène observable depuis le 1er ou le 2 janvier donc c’est très dur d’en conclure que ce soit un effet du couvre-feu renforcé », a déclaré Guillaume Rozier, créateur du site Covid Tracker, jeudi 14 janvier, sur franceinfo alors que la généralisation du couvre-feu à 18 heures est envisagée par le gouvernement pour freiner la propagation du virus. Jean Castex doit annoncer à 18 heures de nouvelles mesures restrictives lors d’une conférence de presse.

>> Les dernières informations sur l’épidémie de coronavirus dans notre direct.

franceinfo : Le couvre-feu renforcé à 18h est-il une mesure efficace ?

Guillaume Rozier : Pour l’instant, il est encore un peu tôt pour conclure de l’efficacité du couvre-feu. En octobre, on avait vu un réel effet qu’une bonne dizaine de jours après la mise en place du couvre-feu. Il faut environ 13 jours pour que toutes les données remontent. Pour l’instant, on ne voit pas d’effet flagrant du couvre-feu mis en place le 2 janvier, du couvre-feu renforcé à 18 heures. Il est vrai que dans certains départements qui ont été mis en couvre-feu renforcé le 2 janvier en proportion, c’est à dire en taux d’évolution, le nombre de cas augmente un peu moins vite que dans les autres départements, donc il augmente toujours, mais un peu moins vite. Cependant, ce phénomène est observable dès le 1er ou le 2 janvier, donc très dur d’en conclure que ce soit un effet du couvre-feu renforcé. C’est peut-être tout simplement un changement de comportement des Français lié à d’autres facteurs.

On a aussi, depuis cette semaine, une accélération de la campagne de vaccination ?

On a clairement observé une accélération rapide de la vaccination cette semaine puisque chaque jour, on a presque atteint un nouveau record du nombre de personnes vaccinées sur la journée. Hier 57 000, la veille, c’était 21 000 et le jour d’avant, 45 000. On voit bien, ça augmente de jour en jour.

« Avec le rythme de la dernière semaine, on atteindrait le million de personnes vaccinées, qui est l’objectif de fin janvier, le 5 février 2021. »

Guillaume Rozier, créateur du site Covid Tracker

à franceinfo

Donc, on peut voir que l’objectif est atteignable. Il reste plus qu’une semaine, à rattraper. Pour information, il y a quelques jours, cet objectif aurait été atteint en 2024 ou même en 2030 il y a une semaine. Donc on peut voir qu’on a une réelle accélération de la vaccination avec l’objectif du million de vaccinés en janvier est atteignable.

On risque la rupture de stock ?

Je ne sais pas exactement combien de doses on a en stock. Par contre, on sait qu’on en reçoit à peu près en ce moment 500 000 par semaine, c’est-à-dire que ça permet de vacciner au maximum 250 000 personnes par semaine. Donc, il est clair que ce stock va limiter le rythme de vaccination dans les prochaines semaines.



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *