« On n’y est pas », indique Gabriel Attal, qui évoque une « adaptation » autour du 1er décembre


Le déconfinement est-il pour bientôt ? Pour l’instant, « on n’y est pas », a répondu Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, vendredi 20 novembre sur franceinfo. « On a depuis deux semaines une diminution progressive du rythme de l’épidémie (…) mais ça reste à un niveau élevé », a-t-il expliqué.

« Il y a une amélioration », souligne-t-il, et « c’est important de dire aux Français qu’ils ne font pas des efforts pour rien ». « Le travail qui est fait c’est de savoir si cette amélioration peut nous permettre autour du 1er décembre d’avoir une adaptation du confinement », a-t-il précisé. « Notre objectif, c’est de permettre à ceux qui ont envie de pouvoir travailler, qui en sont empêchés aujourd’hui, de le faire dès que ça sera possible », assure Gabriel Attal.

La règle du kilomètre à ne pas dépasser lorsqu’on se balade autour de chez soi « fait partie des choses qui peuvent être travaillées, qui peuvent être discutées », ajoute le porte-parole du gouvernement. Le sujet sera abordé avec les chefs de partis, vendredi lors de la réunion avec le Premier ministre : « On va avoir un échange avec eux, entendre les propositions qu’ils voudraient faire, et discuter de tout ça », explique-t-il.

Interrogé sur les réservations des vacances de fin d’année, Gabriel Attal, estime que « les Français peuvent comprendre qu’il vaut mieux attendre début décembre » pour avoir de « la visibilité sur les vacances », « plutôt que de se précipiter et devoir changer de pied parce que la dynamique épidémique n’est pas celle qu’on attendait ». Le porte-parole du gouvernement précise que la SNCF aurait « encore la possibilité, début décembre, d’adapter son offre de transport, notamment de mettre plus de trains s’il y a des possibilités importantes de circuler au moment de Noël. Donc les Français auront le temps, à ce moment-là, de se positionner et de faire des choix ».



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *