« Le Malade imaginaire » de Molière revisité à la sauce Covid au festival de théâtre « Rêve en Vézère »


Une pièce de théâtre en lien avec l’actu et le patrimoine, ça vous tente ? Au festival de théâtre de la Vézère, dans le Périgord, la troupe « Les Compagnons d’Ulysse » joue une version en phase avec la situation sanitaire du « Malade imaginaire ».

Article rédigé par


France Télévisions


Rédaction Culture


Publié

Temps de lecture : 2 min.

Le Malade imagnaire, un texte plus en lien avec l’actualité qu’il n’y paraît ? Aux côtés des patients symptomatiques, de nombreuses personnes hypocondriaques viennent en tout cas régulièrement grossir les files des tests PCR… C’est ainsi que l’épidémie de coronavirus a inspiré la troupe de théâtre des Compagnons d’Ulysse. Les metteurs en scène ont imaginé une version revisitée à la sauce Covid de la célèbre pièce de Molière. Elle est jouée du 25 juillet au 13 août au festival de théâtre « Rêve en Vézère », du nom d’une rivière périgourdine.

Théâtre :

C’est la toute première édition de cet événement qui entend amener la culture jusque dans les milieux ruraux, le tout en connexion avec le terroir et sous les étoiles du ciel dégagé de la campagne. Le festival est porté par son directeur Jean-Baptiste Siaussat. Et les milieux ruraux, cet ancien agriculteur reconverti dans la comédie en connaît quelque chose. Acteur notamment du one-man show La Revanche du terroir, la ruralité est au cœur de son œuvre. La pièce est jouée dans plusieurs châteaux et lieux emblématiques du Périgord : Rastignac, Commarque, à la Forge de Savignac-Lédrier et au village de la Madeleine. Le théâtre sublimé par le patrimoine…

Mais pas question de traiter l’épidémie sous un prisme inquiétant. Ici, le public ne vient pas chercher sa dose de Pfizer ou de Moderna, mais bien sa dose de rire. Une bonne façon de dédramatiser après de longs mois de d’angoisse et de morosité. “Il faut rire de tout, il faut s’adapter aux situations. De toute façon des épidémies, des drames, il y en a eu et il y en aura toujours ! Donc il faut vivre quoi qu’il se passe”, s’exclame Jean-Baptiste Siaussat, directeur du festival et membre de la troupe Les Compagnons d’Ulysse.

L’objectif du festival, c’est aussi de recréer du lien. Pour cela, la troupe a lancé un concept de théâtre participatif où chacun est invité à prendre part au spectacle. “Ça fait quelques années qu’on a commencé à faire du théâtre participatif. Même en temps de crise sanitaire, on réussit à faire participer le public et c’est ce qu’on voulait aussi”, souligne Fanny Tramcourt, codirectrice de « Rêve en Vézère ». Le public est enthousiaste. “C’était une vraie joie de venir voir Le Malade imaginaire avec autant de verve et d’actualité, de clins d’œil, d’enthousiasme”, se réjouit une spectatrice. “Ça fait du bien, ça nous a manqué pendant toutes ces périodes où on était confinés”, ajoute un autre.

Festival de théâtre « Rêve en Vézère », du 25 juillet au 13 août.

Prix : gratuit mais possibilité de participer au financement avec une cagnotte. Plus d’infos sur les dates et les lieux du Malade imaginaire sur ce post :





Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *