le gouvernement se laisse la « possibilité » de prolonger le pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022


Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé mercredi que le gouvernement devait « garder à dispositon des mesures de freinage ».

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

« Nous assumons notre refus d’un désarmement sanitaire ». Le gouvernement va se laisser la possibilité de prolonger le pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022, a annoncé mercredi 13 octobre le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal en présentant le projet de loi de prolongation du régime de sortie de l’état d’urgence sanitaire. « Nous devons garder à notre disposition des mesures de freinage qui ont sauvé des dizaines de milliers de vie, nous devons pouvoir les activer à tout moment », a-t-il déclaré. 

Parmi ces « mesures de freinage » figurent également la possibilité de déclarer par décret, pour une durée d’un mois, le régime d’état d’urgence sanitaire et le renforcement du dispositif de luttre contre les fraudes au pass sanitaire. « Il y a encore un risque non négligeable de reprise épidémique, l’hiver est propice à ce type de reprise, de nouveaux variants peuvent apparaître », a justifié le porte-parole du gouvernement.



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *