le gouvernement étudie un retrait du pass sanitaire pour ceux qui refusent la 3e dose — RT en français



La ministre du Travail Elisabeth Borne a fait savoir ce 14 octobre que le gouvernement français n’écartait pas la possibilité de retirer le pass sanitaire aux citoyens qui refuseraient une troisième dose de vaccin contre le Covid-19.

Invitée d’Europe 1 le 14 octobre, la ministre du Travail Elisabeth Borne s’est exprimée sur le fait de conditionner la possession d’un pass sanitaire à une troisième dose de vaccin contre le Covid-19.

«C’est quelque chose qu’on regarde, en tout cas ce n’est pas décidé aujourd’hui», a-t-elle répondu à son interlocutrice, Sonia Mabrouk, qui venait de lui demander : «Est-ce qu’on peut perdre son pass sanitaire si on refuse pour une raison ou pour une autre, de faire la troisième dose ?» «On est là pour protéger les Français face au virus. Quand on a reçu sa deuxième dose il y a plus de six mois, on le voit dans d’autres pays, l’immunité baisse et donc l’objectif c’est évidemment de rester protégé avec le vaccin», a argumenté la ministre.

Le passage à l’antenne d’Elisabeth Borne intervient au lendemain de la parution du Canard enchaîné du 13 octobre, dans les colonnes duquel on pouvait notamment lire que l’idée de «supprimer les avantages du pass sanitaire à tous ceux qui n’ont pas eu leur troisième dose plus de sept mois après la deuxième» aurait été proposée par le ministre de la Santé Olivier Véran, à l’occasion d’«un Conseil de défense sanitaire» remontant au 6 octobre.



Source RT France

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Warning: array_filter() expects parameter 1 to be array, string given in /home/customer/www/coronafranceinfos.com/public_html/wp-content/plugins/covid19/covid19.php on line 289