le Danemark «prête» à l’Allemagne 55 000 doses auxquelles il a renoncé — RT en français



«Les doses de vaccin seront restituées selon une échéance qui a été convenue», a expliqué Copenhague en annonçant le transfert de stocks du vaccin AstraZeneca en Allemagne, alors que le Danemark a cessé d’utiliser ce produit.

Le Danemark a annoncé le 20 avril qu’il allait «prêter» 55 000 doses du vaccin AstraZeneca au Land allemand voisin du Schleswig-Holstein, après l’avoir retiré de son programme de vaccination contre le coronavirus en raison de craintes concernant les effets secondaires du produit.

Une réintroduction du vaccin possible «si la situation change»

«A la suite d’une requête du ministre-président du Schleswig-Holstein, le gouvernement a décidé de mettre 55 000 doses du vaccin AstraZeneca à la disposition des régions frontalières», a déclaré le ministère danois des Affaires étrangères dans un communiqué. «Les doses de vaccin seront restituées selon une échéance qui a été convenue», a-t-il ajouté.

Le Danemark est le premier pays européen à avoir annoncé la semaine dernière l’abandon du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, justifiant ce choix radical par les effets secondaires «rares» mais «graves», et ce malgré les feux verts du régulateur européen et de l’Organisation mondiale de la Santé. Copenhague poursuit sa campagne d’immunisation avec les seuls vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna et a affirmé qu’il pourrait réintroduire le vaccin AstraZeneca à une date ultérieure «si la situation chang[eait]».

Le pays a un stock de 200 000 doses du sérum AstraZeneca. L’Allemagne a elle recommandé l’AstraZeneca pour les personnes de plus de 60 ans.



Source RT France

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *