Lancement de la campagne de vaccination en entreprise


Une personne en train de recevoir le vaccin contre le Covid-19. Photo d'illustration.
Une personne en train de recevoir le vaccin contre le Covid-19. Photo d’illustration. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

 Votre médecin du travail, dans certains cas, pourra bien vous vacciner contre le Covid-19. Les premières vaccinations pourront avoir lieu dès cette semaine, selon le protocole pour la vaccination par les médecins du travail dont le quotidien Les Echos a publié des extraits. Une deuxième livraison de doses, plus importante, de deux à trois flacons de dix doses chacun, aura lieu la semaine prochaine. Le vaccin qui pourra être administré par les médecins du travail est celui d’ AstraZeneca, dont les conditions de conservation sont plus souples que les autres.

Cette vaccination ne sera pas obligatoire pour ces salariés. C’est la position constante des autorités depuis le début de la campagne vaccinale. Aucune obligation, et les salariés, même les plus fragiles, ne feront pas exception à la règle. Il faudra recueillir le « consentement éclairé du travailleur volontaire pour se faire vacciner », indique le protocole ministériel. Aucune sanction ne pourra être prise contre un salarié qui refuserait de se faire vacciner. En outre, tout cela sera confidentiel. L’ensemble des salariés seront informés, aucun ne sera convoqué. Ce volontariat jouera aussi pour les médecins du travail. Seuls les médecins volontaires procèderont à la vaccination. Ils sont du reste invités à programmer dès à présent les plages de rendez-vous avec les candidats au vaccin, pour prendre en compte les délais de livraison des vaccins.

Il y a un consensus pour que l’entreprise joue un rôle dans la campagne de vaccination. Côté patronat, François Asselin, de la CPME, les plus petites entreprises, assurait il y a quelques jours que les TPE et les PME étaient prêtes. Le syndicat a mené une enquête auprès de 2 400 chefs d’entreprises et une très forte majorité d’entre eux, 65%, se disaient prêts à organiser la vaccination dans leurs locaux professionnels.

Même assentiment du côté de la CGT. Philippe Martinez, au micro de Public Sénat, n’a pas écarté l’idée d’une vaccination obligatoire pour les salariés. « Si les scientifiques et les médecins le considèrent, ça peut faire partie des vaccins obligatoires », a-t-il expliqué. Laurent Berger, de la CFDT, a lui aussi estimé que les entreprises peuvent aider à la diffusion du vaccin, comme certaines le font déjà pour la grippe saisonnière.



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *