Gilberto Gil dévoile une chanson inédite pour la forêt amazonienne dans un clip poétique


Alors que la déforestation de l’Amazonie s’est accélérée de manière dramatique ces deux dernières années, le chanteur brésilien et le photographe Sebastião Salgado animent une campagne lancée par l’ONG Instituto Terra. Dévoilée lundi sur Youtube, la chanson inédite « Refloresta » de Gilberto Gil est de toute beauté, portée par un clip enchanteur.

Article rédigé par


France Télévisions


Rédaction Culture


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Les grandes causes suscitent parfois de belles chansons. C’est le cas de Refloresta, un très beau titre inédit que Gilberto Gil, légende de la musique brésilienne, a écrit pour prêter main forte à une campagne de soutien au reboisement de la forêt amazonienne en grand péril. Cette campagne a été lancée par l’ONG Instituto Terra, fondée par Sebastão Salgado, photographe de renommée mondiale, et son épouse et associée Lélia Deluiz Wanick Salgado.

La chanson de Gilberto Gil a été postée lundi 22 février sur YouTube, sublimée par un clip somptueux et poétique aux couleurs de la flore et de la faune amazoniennes, indissociables de notre nature humaine. Un patrimoine menacé que Gilberto Gil et sa famille musicienne (son fils Bem et le trio Gilsons formé par un autre fils et deux petits-fils de la légende de 78 ans) gardent sans cesse à l’esprit.

Dans cette chanson, dont la sonorité du titre fait écho à celle de Refazenda, un classique de 1975, Gilberto Gil fait un constat douloureux, suivi d’un appel : « Maintenir ce qui reste debout ne suffit pas/ Presque tout le vert a disparu/ Maintenant, c’est l’heure du reboisement » (« Manter em pé o que resta não basta/ Já quase todo o verde se foi/ Agora é hora de ser refloresta”). Outre le clip, la chanson est sortie en single sur le label Gegê Produções Artísticas.

L’Amazonie doit faire l’objet de deux week-ends spéciaux à la Philharmonie de Paris en avril et mai 2021, avec la participation de Sebastão Salgado et, théoriquement, un concert de Caetano Veloso. Gilberto Gil aurait dû venir en France en novembre pour la création mondiale d’un opéra qu’il a composé, mais cet événement n’a pas pu avoir lieu.

Dans un Brésil endeuillé par les ravages du coronavirus, et malgré les mois de confinement en famille dans lesquels il a traversé jusque-là la crise sanitaire, Gilberto Gil n’a pas échappé au Covid-19. À la fin du mois de janvier, à la suite des révélations d’un chroniqueur brésilien sur le site d’O Globo, le chanteur a confirmé avoir contracté le virus avec son épouse Flora en décembre. Mais le couple a assuré sur Instagram s’en être remis « sans complications ».





Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *