Éric Piolle (EELV) favorable à des restrictions différentes selon les territoires



#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un confinement local inédit en France a été décidé lundi 22 février dans les Alpes-Maritimes pour lutter contre le Covid-19. « Arriver avec des solutions qui ne sont pas les mêmes dans toute la France me semble aller dans le bon sens« , estime Eric Piolle. « À Grenoble, nous faisons le pari de la démocratie sanitaire : 210 personnes tirées au sort aident la ville à faire des propositions concrètes pour lutter contre l’isolement notamment« , explique le maire EELV de la ville iséroise dans les « 4 Vérités » mardi 23 février.

Éric Piolle attaque les autorités sur la gestion de la crise du coronavirus : « Le dialogue avec les élus locaux débute à peine. L’UE a commencé à avoir une stratégie collective avec la vaccination ».

Le maire écologiste de Lyon a imposé des menus sans viande dans les cantines scolaires. « C’est une mesure sanitaire prise pour des raisons logistiques afin que tous les enfants lyonnais puissent manger correctement. C’est plutôt bon pour la santé, bon pour l’environnement« , soutient son collègue, qui impose des menus végétariens deux jours par semaine à Grenoble et qui rappelle que la mesure lyonnaise est temporaire. « Il faut qu’on mange moins de viande, mais de meilleure qualité et locale« , souligne-t-il.

Le Haut Conseil pour le climat regrette le manque d’ambition du projet de loi « climat et résilience ». « Il manque tout, ce sont des mesurettes. Le gouvernement cède aux lobbys. Il ne faut pas voir l’avenir comme une restriction, mais un retour à plus de liens, d’authenticité », assure Eric Piolle.



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *