Doctolib saturé après les annonces d’Olivier Véran sur le rappel vaccinal — RT en français



La plateforme de prise de rendez-vous pour la dose de rappel du vaccin contre le Covid-19 a été prise d’assaut et a bogué. Une conséquence du point presse du ministre de la Santé le même jour sur les nouvelles règles vaccinales du pass sanitaire.

Les prises de rendez-vous pour un rappel de vaccin anti-Covid ont bondi dans la foulée des annonces d’Olivier Véran le 25 novembre, les accès à Doctolib étant soumis à un important temps d’attente. Le ministre de la Santé s’était montré rassurant, assurant que tous ceux qui le souhaitent auraient accès à une troisième dose.

«Vous êtes nombreux à essayer de prendre rendez-vous», indiquait en début d’après-midi la plateforme Doctolib, mentionnant plus de 30 minutes d’attente avant d’accéder à des créneaux de vaccination.

Dans les 90 minutes ayant suivi l’annonce par le ministre de l’ouverture du rappel vaccinal à tous les adultes, quelque 350 000 rendez-vous avaient déjà été pris, selon la plate-forme. Contacté par BFM TV, Doctolib a même annoncé 500 000 rendez-vous actés en fin de journée.

Et certains français avaient même anticipé les annonces gouvernementales, puisque 360 000 créneaux avaient été réservés le 24 novembre, soit un bond de 70% par rapport à la veille.

Cet afflux «n’est pas étonnant» et montre qu’il y a «une appétence des Français», selon Olivier Véran lors de sa conférence de presse. 

«Pas de stress, pas de panique : si le site sature, ça va être rétabli dans les prochaines minutes ou les prochaines heures, on a vu ça à chaque fois qu’il y a eu des annonces comme celles-ci», avait également relativisé le ministre de la Santé. En France, le pass sanitaire sera suspendu à compter du 15 janvier si son bénéficiaire n’a pas effectué de rappel dans un délai de sept mois après la dernière injection.



Source RT France

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *