des signaux encourageants dans les départements confinés depuis trois semaines



Publié


Mis à jour

Durée de la vidéo : 2 min.

Covid-19 : des signaux encourageants dans les départements confinés depuis trois semaines
France 2

Article rédigé par

S.Ricottier, M.Subra-Gomez, A.Richier, B.Six, A.Jacquet, A.Lepinay, R.Chapelard, J-M.Mier

France 2


France Télévisions

Les premiers signaux d’amélioration se font remarquer notamment dans les départements où des mesures de freinage ont été mises en place depuis le 20 mars pour tenter de freiner l’épidémie de Covid-19. 

À Dunkerque (Nord), en Île-de-France, ou sur la Côte d’Azur, les indicateurs de l’épidémie de Covid-19 sont encourageants dans les départements confinés depuis au moins trois semaines. À Nice (Alpes-Maritimes), Hélène Lafon, pharmacienne, constate ainsi un recul des tests positifs « depuis les nouvelles mesures ». Sur la moyenne de l’ensemble des départements français, le taux d’incidence, qui a longtemps augmenté, commence à baisser depuis la fin du mois de mars. Mais dans les départements confinés depuis le 20 mars, la baisse est plus nette. 

Dix de ces 16 départements voient leur nombre de cas positifs baisser cette semaine. À Dunkerque, l’amélioration est sensible. « On s’aperçoit qu’on a pu réussir à diminuer de moitié des taux d’incidence qui étaient extrêmement élevés, à plus de 800 jusqu’à 900 cas pour 100 000 habitants, aujourd’hui on est aux alentours de 400 pour 100 000 habitants« , explique le professeur Philippe Amouyel, épidémiologiste. Mais dans la ville, le virus reste très actif, et les médecins se veulent prudents car la pression hospitalière est toujours forte.



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *