des milliers de personnes manifestent à Prague contre les mesures anti-Covid-19



Les mesures de lutte contre la pandémie ne font pas l’unanimité. La police tchèque a fait usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau, dimanche 18 octobre, face à une violente manifestation à Prague contre les mesures anti-Covid-19 prises par le gouvernement. Plusieurs milliers de manifestants dont des supporteurs de football se s’étaient rassemblés pour demander la démission du ministre de la Santé.

La manifestation a pris un tour violent lorsque les policiers ont commencé à disperser la foule, le nombre de participants étant très largement supérieur à celui autorisé pour les rassemblements. Les services d’urgence ont indiqué avoir soigné neuf personnes et admis à l’hôpital quatre blessés.

Avant le rassemblement, la police a arrêté cinquante personnes et saisi des feux d’artifice, des bâtons téléscopiques, des coups de poing et des armes à feu. Vendredi, le pays a enregistré un nombre record de 11 105 nouveaux cas en une journée. Dimanche, le bilan s’élevait à un total de 170 000 cas et plus de 1 400 décès.



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *