Couvre-feu : les restaurateurs s’adaptent


Face aux nouvelles mesures sanitaires imposées par le gouvernement, les restaurateurs s’adaptent. Dès 21 heures, le couvre-feu prend effet dans neuf métropoles. Dans un restaurant, les clients passent la porte à 18h30. Couvre-feu oblige, ils passent à table de très bonne heure. « On grossira un peu plus tôt, c’est tout« , ironise un client. Pour être dans les temps, il faudra jeter un coup d’œil sur la montre. « Je pense qu’il faut être solidaire des professionnels qui s’adaptent aux exigences imposées« , explique un consommateur.

Le personnel aussi doit changer radicalement ses habitudes. La mise en place de la salle a commencé avec une heure d’avance, dès 17h30. Margot Curtet, responsable de salle du restaurant La Factory, explique : « La salle doit être vide à 20h30, alors que d’habitude on termine le service entre 23 heures et minuit, donc ça change tout : modification de nos plannings, de nos horaires« . Aux fourneaux, le menu pose question : en mangeant si tôt, les clients auront-ils les yeux plus gros que le ventre ? « C’est la première soirée, on ne sait pas encore comment ça va se passer, si on doit faire évoluer la carte« , explique Romain Fabre, chef cuisinier. Les clients se font attendre ; seulement deux réservations alors que d’habitude, le restaurant affiche complet.

Le JT

Les autres sujets du JT



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *