comment la France a rattrapé son retard après des débuts difficiles



Le cap des 50 millions de primo-vaccinés est en passe d’être atteint. Un seuil symbolique que le gouvernement voulait franchir le 31 août dernier, mais le rythme de la vaccination contre le Covid a fortement ralenti ces dernières semaines. Malgré tout, la France a largement rattrapé son retard depuis le début de la campagne de vaccination. Retour sur le film de cette campagne.

27 décembre 2020. La France lance sa campagne de vaccination. « Aller on y va. Vous êtes prête ? », demande une infirmière à Mauricette, première à recevoir une dose de vaccin, devant un parterre de caméras et de micros. À 78 ans, elle fait partie des publics prioritaires, résidents d’Ehpad ou professionnels de Santé. 

Mais les livraisons de vaccins se font alors au ralenti« Le maître mot c’est la progressivité. Nous ne voulons pas confondre vitesse et précipitation », martèle  Olivier Véran, le ministre de la Santé. Pour ne rien arranger, les laboratoires annoncent des retards. De quoi perturber le début de la campagne.

Pendant ce temps, de l’autre côté de la Manche, les Britanniques vaccinent à tour de bras avec Astrazeneca. Au 1er mars, 28% des habitants ont reçu une dose contre seulement 2% en France, où le produit du groupe est même suspendu en raison d’effets secondaires. Le vaccin est finalement réservé aux plus de 55 ans et les livraisons de Pfizer, de Moderna ou d’AstraZeneca s’accélèrent. « Et comme on va aller plus vite, il faut que les centres puissent vacciner davantage. Nous allons créer en plus au moins un vaccinodrome ou méga-centre par département », annonce Olivier Véran. 

L’ensemble des adultes peut enfin se faire vacciner à partir du 12 mai. Mais face aux réticences de certains et à la quatrième vague qui arrive, les autorités serrent la vis. Emmanuel Macron annonce que la mise en place du pass sanitaire dans les cafés, restaurants et centre commerciaux, entres autres, à partir du début du mois d’août. Le pass sanitaire et l’ouverture de la vaccination aux plus de 12 ans font exploser le nombre de rendez-vous : plus d’un million le 13 juillet, au lendemain de l’allocution d’Emmanuel Macron.

Aujourd’hui, la France est le sixième pays le plus vacciné d’Europe, avec 70% de sa population qui a reçu un schéma vaccinal complet. C’est plus qu’en Grande-Bretagne ou en Allemagne. Mais aujourd’hui plus de huit millions de personnes éligibles n’ont toujours pas reçu de dose, parmi eux beaucoup de plus de 75 ans.



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *