à la veille d’un déconfinement partiel, à la Réunion, « la situation épidémique s’améliore franchement », selon l’Agence régionale de Santé


Dès lundi, le confinement à la Réunion sera levé en semaine et le couvre-feu repoussé à 21 heures.

Article rédigé par


Publié

Temps de lecture : 1 min.

« La situation épidémique s’améliore franchement depuis trois semaines » à la Réunion, « en dépit de la rentrée scolaire qui était pour nous un cap à franchir », a indiqué Martine Ladoucette, directrice générale de l’Agence Régionale de la Santé de l’île, dimanche 5 septembre sur franceinfo. Dès lundi, sur place, le confinement sera levé en semaine et le couvre-feu repoussé à 21 heures. Le préfet maintient toutefois le week-end l’interdiction de se déplacer en dehors d’un rayon de 10 km et de sortir entre 19 heures et 5 heures.

À l’heure actuelle, le taux d’incidence sur place est « très proche du niveau moyen de la métropole » et « nous avons une baisse sur l’occupation des lits en réanimation et en médecine Covid », a poursuivi Martine Ladoucette. « Cela nous permet effectivement d’être beaucoup plus confiants » pour « les jours et les semaines qui viennent », a-t-elle déclaré, même si « on a toujours une suroccupation de nos lits de réanimation ».

On est sur une moyenne actuellement de 30 lits occupés au titre de la réanimation Covid alors que cela a pu atteindre plus de 50 il y a encore 15 jours.

Martine Ladoucette, directrice de l’ARS à la Réunion

franceinfo

« On sait bien que les effets de la vaccination ne se font pas ressentir en deux ou trois semaines », a rappelé la directrice générale de l’Agence Régionale de la Santé de la Réunion, interrogée sur le lien entre l’amélioration de la situation sanitaire, sur place, et l’avancée de la vaccination. Selon elle, sur l’île, « on est actuellement sur un rythme de 15 000 nouvelles personnes vaccinées chaque semaine ». « Pour moi, le rythme de progression existe mais n’est pas suffisant », a-t-elle souligné, ajoutant que « plus de la moitié des plus de 12 ans est entièrement vaccinée, tout de même ».



Source France Info

Partagez l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *